Actualité Agenda & Event

La Princesse Lalla Hasnaa préside l’ouverture du 27e Festival de Fès des Musiques Sacrées.

Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, la 27e édition du prestigieux Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde a été inaugurée avec éclat vendredi soir à Fès. Un événement empreint de spiritualité et de diversité culturelle, présidé par Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, a envoûté les spectateurs présents lors de cette soirée d’ouverture mémorable.

Sous le thème captivant de « La quête de l’Esprit Al-Andalus », cette édition du festival a célébré les riches héritages musicaux de l’Andalousie à travers les âges. La tribune officielle a accueilli une pléiade d’artistes de renommée internationale, unis dans leur exploration du sacré à travers la musique.

Le concert d’ouverture, intitulé « Zyriab ou la cinquième corde », a transporté le public à travers les siècles, des montagnes aux palais, des enseignements des anciens philosophes arabes à la cour ommeyade de Cordoue. Sous la direction artistique de poètes, chanteurs et musiciens émérites, dont Abou Al-Hassan Ali Ibn Nafi, surnommé « Zyriab », l’auditoire a été plongé dans un voyage envoûtant à travers les cultures et les traditions.

Des artistes de différentes parties du monde, de l’Ouzbékistan à l’Espagne, en passant par l’Iran, la Syrie, l’Inde, l’Égypte et la France, ont convergé vers Fès pour offrir une expérience musicale véritablement globale. Parmi les étoiles de la soirée figuraient Rabie Katti, Sanaa Marahati, Smadj, Loup Barrow, Juan Carmona quartet et l’ensemble Madalena, pour n’en nommer que quelques-uns.

La cérémonie d’ouverture a également été l’occasion de reconnaître et de récompenser les jeunes talents du Conservatoire de Musique de Fès, en partenariat avec la Fondation « Esprit de Fès ». Les lauréats, Khadija Amiri, Omar Benhayoun Sadafi, Yassir Tajmouati et Meryem Chekrada, ont été honorés par Son Altesse Royale pour leur excellence dans les domaines du violon et du Qanoun.

L’événement a été marqué par la présence de nombreuses personnalités éminentes, notamment des ministres, des ambassadeurs et des dignitaires locaux, venus saluer l’initiative culturelle et artistique de renommée mondiale.

Alors que les mélodies envoûtantes résonnaient dans la magnifique scène de Bab Makina, la Princesse Lalla Hasnaa a illuminé l’ouverture du festival de sa présence distinguée, soulignant ainsi l’importance de la musique dans le dialogue interculturel et la préservation du patrimoine spirituel.

Le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde promet ainsi une édition inoubliable, offrant aux spectateurs une immersion captivante dans la richesse et la diversité des traditions musicales du monde entier.

Images : Salah Ghrissi |Maroc